Perspective depuis le parc






Perspective depuis le cœur d'îlot






Axonométrie






Axonométrie






Plan du RdC






Plan du R+1
Plan du R+2






Coupe






Façade depuis le parc






Façade depuis le cœur d'îlot






Détail d'entrée






Détail de la façade






Détail depuis le cœur d'îlot





Positionné face au Parc de Billancourt à la tête de l'ilot Y sud, à l'articulation entre le tissu existant et la nouvelle ZAC, le bâtiment "proue" se tourne vers son environnement immédiat : coté ville, deux façades sud-ouest/sud-est en angle ouvert, urbaines et animées ; en intérieur d'ilot, une grande façade composée de terrasses en escalier s'ouvrant vers le ciel. Au sud, le long des rue Traversière et rue de Meudon, la question de l’échelle du grand paysage constitué par la Seine, le parc d’une longueur de plus de 700 m et la façade urbaine qui le borde au nord interroge la présence de notre bâtiment qui ne laisse percevoir entre les lots B5 et AA que sa pointe et l’amorce de ses deux façades sur 9 niveaux (R+6+2).

Un bâtiment proue face au parc, côté ville.

Le bâtiment se compose d'un soubassement et d'un corps relativement homogène. L'attique est marqué par un retrait de 2 m en r+8. Le corps du bâtiment dialogue avec les bâtiments voisins, respectant les retraits réglementaires. Ils sont accentués par un épannelage successif des pignons au droit des césures, faisant face aux immeubles de logements des lots voisins. Ces retraits forment des terrasses accessibles et plantées. Ils permettent de se raccorder aux altimétries des bâtiments de logements, qui seront réalisés en continuité. Ils favorisent également un meilleur ensoleillement du jardin intérieur de l'ilot. L'angle biseauté du bâtiment, de par sa hauteur et sa finesse, forme une véritable "étrave" entre les deux bâtiments de logements, faisant face au Parc. Le soubassement largement vitré, en double hauteur, marque la continuité avec l'espace public et offre, par transparence, des vues sur l'intérieur de l'ilot. A la limite ouest, au droit de la césure sur la rue de Meudon, un vide marque l'entrée du parking souterrain. Une double rampe extérieure sur la partie située sous l'aile du bâtiment permet d'accéder aux trois niveaux de sous-sol. L'entrée principale à l'axe de l'angle est repérable par un retrait important de 3.5 m. Elle donne accès à un grand hall de forme triangulaire ouvert sur les deux rues qui le jouxtent. Les façades des étages sont conçues sur une trame de 1.35 m et une alternance de plein et de vides réguliers (51 % de vitrage). La façade côté est vêtue d’une "façade filtre". Elle est animée par un jeu de grands volets accordéons en métal perforé motorisés de 1.35m x 3.4 m dont l'ouverture est asservie à un système de contrôle réagissant aux rayonnements solaires. Ces protections parent les façades d'un voile blanc quand le soleil vient heurter les vitrages et s'ouvrent quand elle sont dans l'ombre. Leur ouverture dévoile la peau aluminium sérigraphie coloré de différents tons. Ces façades "vivantes" donnent à l'édifice une image chamarrée, telle peinture interactive qui créée tant une animation urbaine qu’elle personnifie le bâtiment. Ces volets n’occultent pas la vision de l’usager depuis l'intérieur. Ils peuvent selon les moments être activés ou désactivés directement par l'occupant du bureau, la régulation se réactivant automatiquement par minuteur.

Un bâtiment « escalier » en intérieur de l'ilot, côté jardin.

La conception du volume bâti coté intérieur de l'ilot témoigne de la volonté de réaliser des circulations traversantes végétales ouvertes dans la journée aux piétons boulonnais. Des retraits successifs " en escalier ", parallèles à la façade rue, divisés en 3 volumes verticaux, tramée sur 1.35m par 10.80m à partir du R+1, améliore la pénétration de la lumière naturelle sur la promenade plantée et les futurs jardins attenants. Le RDC et le R+1 s'alignent sur la limite fixée par la fiche de lot, bordant le chemin de larges baies vitrées. Là, le RIE et la Cafétéria s’ouvrent sur une terrasse extérieure d’agrément. Les retraits des façade Nord créent des terrasses, certaines accessibles, d'autres végétalisées, dotant les étages de bureaux d'espaces extérieurs et d'une double orientation à l’Est. Les grandes terrasses latérales des niveaux r+6, r+7 et r+8 du bâtiment offrent des vues dégagées sur le jardin ou sur la ville de Boulogne, plus loin sur Paris, le Bois de Boulogne, la Tour Eiffel. La végétalisation des terrasses plantées de 20 cm d'épaisseur crée un continuum ‘vert’ avec le jardin du cœur d’îlot, et résonnent tel l’ écho du jardin public avoisinant, le parc de Billancourt longeant la Seine.