Le projet est constitué d’un pavillon à rez-de-chaussée de 121m2 qui s’ouvre sur l’eau, le paysage, et un patio planté. Une circulation couverte entoure le patio, elle donne accès à des sanitaires et un escalier extérieur. Sur le toit une grande terrasse offre une vue panoramique sur le lac. Le bâtiment est bas, léger, et cherche à se fondre dans le paysage. Le constat immédiat qui résulte de la visite du site est le caractère très marqué du chalet, tant dans la nature du bâtiment que dans ses matériaux de construction. Plutôt que de copier le style «chalet», nous avons préféré prendre le parti d’une écriture résolument contemporaine, ce bâtiment presque fragile cherche à disparaitre dans le paysage. Le volume bas transparent ne dépasse pas la gouttière du Chalet des iles. Deux matériaux dominent, le bois de couleur naturelle et le verre. Une clôture paysagée délimite le terrain. Ce massif végétal dense d’une hauteur de 150 cm empêche tout franchissement du public et permet de contenir les clients du restaurant, lors d’événements. Elle est constituée d’azalées taillées. L’ensemble constitue un ruban continu à hauteurs variables. L’espace destiné actuellement au stockage du mobilier (tables, chaises, parasols…) à l’arrière du chalet des îles, est redessiné et replanté de pins sylvestre. Au sol des gravillons couvrent toute la surface pour conserver un maximum de surfaces perméables. L’ensemble des quatre façades est habillé d’un système de claustra bois/brise soleil qui fonctionnent comme des volets verticaux. Ils sont constitués de lames de bois massif naturel (mélèze) ajourées qui laissent passer l’eau et la lumière. Leurs positions sont réglables selon les besoins de protection solaire et d’intimité. Le calepinage de ces éléments est régulier (trame de 195cm). Ce jeu de pliages donne une identité forte à la façade; l’animation que provoquent les différents mouvements de chacun des panneaux lui confère une dimension ludique et vivante (une infinité combinatoire des possibles positions des volets). Le caractère abstrait que peut prendre l’ensemble lorsque tous les éléments mobiles sont en position fermée est ainsi atténué par l’apparente fragilité des lames de bois. Derrière cette peau, des parois vitrées (triple vitrage ) s’ouvrent vers l’extérieur assurant une bonne isolation. Les deux blocs sanitaires sont en inox poli. Les garde-corps de la terrasse sont en filet inox. L’ensemble des menuiseries sera traité en bois naturel intérieur avec un habillage aluminium thermolaqué en extérieur. Enfin, la toiture terrasse, sera traitée en dalle de bois (de type douglas) de 50x50cm. Dans le prolongement du patio planté, des pins sont plantés. Ils permettent d’offrir un ombrage constant. L’accès se fait depuis le débarcadère, un petit escalier donne accès au deck. Cet escalier est équipé d’un monte-personne PMR. L’accès motorisé ne peut se faire que depuis l’avenue de Saint Cloud.