Vue depuis la Porte de Clignancourt






Façade sur l'angle de la rue Francis de Croisset avec l'avenue de la Porte de Clignancourt






Plan d'étage courant






Coupe






Façade





Nous disposons deux bâtiments de logements complémentaires associés à un socle/restaurant à la volumétrie dynamique.
Un premier bâtiment haut à R+9, marquant l’angle brisé en écho aux HBM qui lui font face, installe une verticalité assumée qui redéfinit l’entrée Nord de la capitale. Tel que préconisé dans les orientations urbaines pour l’ilot Croisset, il s’inscrit sur l’emprise existante. Ainsi, les pans coupés aux angles des voies sont maintenus, permettant une fluidité des parcours piétonniers à l’angle de l’avenue de la porte de Clignancourt avec la rue Francis de Croisset.
Un second volume plus horizontal s’inscrit dans un rapport affirmé au grand paysage face au mail végétal Croisset, vers le périphérique et la proche banlieue du Grand Paris.
Un rez-de-chaussée commercial sur l’Avenue de la Porte de Clignancourt complète le programme et appuie une volonté de redynamiser le quartier.
L’implantation contenue du projet dans l’angle Nord Ouest et en retrait des limites Sud et Est, permet d’offrir un large cœur d’îlot plein Sud, ensoleillé et densément planté, qui déploie un éventail de possibles pour le réaménagement futur du lycée mitoyen. Ce réaménagement vient dans le sens de répondre à l’objectif du PLU de «désenclaver et relier le quartier à son environnement».
Les trois volumes bâtis, clairement identifiables, sont articulés autour d’une porosité, Nord/Sud, laissant passer le soleil sur le mail Croisset.